Terre-Neuve-et-Labrador

Objectif

Embouchure du ruisseau Brook, Terre Neuve/Jessica Humber

Embouchure du ruisseau Brook, Terre-Neuve-et-Labrador/Jessica Humber

Les partenaires du Plain conjoint des habitats de l’Est de Terre-Neuve-et-Labrador (PCHE-NL) acquièrent, conservent et améliorent des habitats fauniques importants à l’échelle de la province. Le PCHE-NL du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) a été établi en 1989, et il est géré par l’entremise de la Division de la faune du Ministère de l’Environnement et Changement climatique Conservation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Partenaires de prestation des programmes

Garrot à œil d’or

Garrot à œil d’or/©Canards Illimités Canada

Canards Illimités Canada
Conservation de la nature Canada
Division de la faune du Ministère de l’Environnement et Changement climatique Conservation de Terre-Neuve-et-Labrador
Environnement et Changement climatique Canada
Service canadien de la faune
Habitat faunique Canada
Stewardship Association of Municipalities Inc.

 

Intendance de la faune et de l’habitat

Common Goldeneye next box near Labrador

Nichoir Garrot à œil d’or près du Labrador/Charmaine Barney

Le PCHE-NL met en œuvre un programme d’intendance dans le cadre duquel les municipalités, les entreprises et les propriétaires fonciers unissent leurs forces afin de conserver d’importantes parcelles d’habitat faunique dans l’ensemble de la province. L’objectif principal du programme est d’aider les collectivités, les promoteurs et les propriétaires fonciers à devenir plus conscients de la valeur de l’habitat faunique au sein de leur compétence, et de leur permettre de conserver et d’améliorer ces zones.

Les accords d’intendance représentent des engagements publics officiels entre les parties intéressées et le gouvernement provincial pour la conservation d’un habitat faunique de haute valeurterres. Ces accords et les plans de conservation des habitats connexes décrivent les habitats des milieux humides, côtiers ou des espèces en péril à protéger et déterminent les stratégies de conservation et d’amélioration des habitats à l’avenir.

Stewardship Association of Municipalities Inc.

Jonathan Sharpe, gestionnaire du programme du PCHE de T. N. L.

Jonathan Sharpe, gestionnaire du programme du PCHE de T. N. L., montrant un panneau de signalisation routière indiquant la ville de Steady Brook durant la cérémonie de signature d’un accord d’intendance municipale en 2011/
Tyler Dyke

The Stewardship Association of Municipalities Inc. (SAM) est une organisation non gouvernementale constituée en société formée par des municipalités qui ont signé des accords d’intendance. Les municipalités membres travaillent en partenariat avec le gouvernement provincial pour conserver et améliorer les habitats fauniques importants dans les limites de la planification municipale. Le partenariat est ouvert à toutes les municipalités qui s’engagent envers la protection d’un habitat faunique de haute valeur au sein de leurs limites de planification en concluant un accord officiel avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador dans le cadre du programme d’intendance municipal de l’habitat.

NL Stewardship AreasPour agrandir l’image, cliquez ici.

Voici les municipalités qui ont signé des accords d’intendance :

 

En haut

Types d’accords d’intendance

Intendance des milieux humides

L’intendance des milieux humides est axée sur la conservation des milieux humides et des habitats associés qui soutiennent les populations de sauvagine, en particulier en vue de leur reproduction et pour leur procurer une aire de repos.

Intendance côtière

Les accords d’intendance côtière se concentrent sur la conservation des oiseaux de mer, des canards de mer (p. ex. les Eiders à duvet), les oiseaux de rivage et les habitats côtiers avoisinants.

Male and Female Common Eiders in Table Bay Labrador

Eider à duvet, mâle et femelle, Baie Table, Labrador/ Leslie Hammel

Intendance des espèces en péril

L’intendance des espèces en péril vise à accroître la sensibilisation à la présence et à la valeur des espèces en péril en mettant l’accent sur l’importance de la protection de l’habitat. Les partenaires du PCHE-NL cherchent à favoriser l’intérêt au sein des municipalités ainsi que celui des particuliers et des sociétés en ce qui a trait à la conservation de ces espèces et de leur habitat au sein de leur compétence.

 

Comment s’impliquer dans l’intendance de la faune et de l’habitat

Les municipalités, sociétés et propriétaires fonciers de Terre-Neuve-et-Labrador sont invités à se renseigner pour savoir comment s’impliquer dans l’intendance de la faune et de l’habitat en communiquant avec la Section de l’intendance de la Division de la faune du ministère de L’Environnement et de la Conservation de Terre-Neuve-et- Labrador. Si votre collectivité abrite des populations d’importance d’espèces sauvages, des zone spéciales de milieux humides ou d’habitat côtier et/ou des espèces en péril, vous pouvez jouer un rôle de premier plan dans la conservation de l’habitat faunique de la province en suivant quelques étapes simples :

Étape 1 : Demandez une rencontre d’introduction et une visite du site réalisée par le personnel d’intendance
Étape 2 : S’il y a intérêt mutuel, le personnel d’intendance vous soumettra une proposition aux fins d’examen et d’acceptation potentielle
Étape 3 : Signer l’accord d’intendance
Étape 4 : Élaborer, examiner et signer un plan de conservation de l’habitat
Étape 5 : Mettre en œuvre le plan de conservation de l’habitat

Deer lake Mayor Dean Ball,Environment and Conservation Minister Ross Wiseman and Humber Vallley MAH Darryl Kelly

Maire Dean Ball de Lac Deer, Ministère d’Environnement et conservation Ross Wiseman et Vallée Humber MHA Darryl Kelly ont signé un Accord municipal d’intendance des milieux humides à Lac Deer en juin 2001/ Heather Chaffey

Réalisations de l’intendance

À compter de 2011, 36 municipalités, 2 personnes morales et un certain nombre de propriétaires fonciers privés dans plusieurs collectivités ont signé des accords d’intendance avec la province. Collectivement, ces personnes, ces collectivités et ces sociétés représentent un mouvement de conservation important dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. En tout, les partenaires ont protégé plus de 13 350 hectares d’habitat faunique et ils ont eu une incidence positive (en partie attribuable à la planification municipale) sur 161 870 hectares supplémentaires grâce à la mise en œuvre de principes judicieux.

Politique de conservation des terres humides

La Politique de conservation des terres humides de Terre‑Neuve‑et‑Labrador a été approuvée en 2001.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le plan de mise en oeuvre du PCHE-NL

Personne-ressource

Jonathan Sharpe

Gestionnaire de programme, PCHE-NL
Biologiste principal (intendance)
Division de la faune
Ministère de l’Environnement et de la Conservation

jonathansharpe@gov.nl.ca

En haut

Comments are closed.