Politiques d’utilisation du sol et de gestion des eaux

caption

Bernaches du Canada à la Réserve nationale de faune Big Creek/ Patricia Edwards

Le Conseil de gestion du PCHE a pour rôle de faciliter les initiatives, les programmes, les politiques et les lois axés sur la conservation de l’habitat des oiseaux. Il travaille à l’intérieur des cadres stratégiques en place afin de préconiser des politiques et des lois favorables à la sauvagine et aux habitats des milieux humides ainsi qu’aux habitats de tous les oiseaux. Le Conseil encourage aussi des pratiques d’utilisation durables des terres durables en avançant des arguments fondés sur des données scientifiques pour appuyer les modifications réglementaires et législatives proposées. En ce qui a trait à l’élaboration des politiques, les efforts déployés, s’ils sont très ciblés et axés sur les résultats, peuvent avoir une incidence sur les pratiques de gestion des habitats et des terres à l’échelle des paysages. Influer sur les politiques est un mécanisme important pour renverser les tendances relatives à la perte et à la dégradation des habitats qui sont la cause principale du déclin des populations de sauvagine et de la perte des milieux humides d’Amérique du Nord.

Le PCHE a remporté un succès notable dans les provinces maritimes, où une loi solide sur la protection des milieux humides a été adoptée. La loi comprend un engagement envers « aucune perte nette » de milieux humides et l’adoption d’une séquence d’atténuation qui augmente la portée de la protection sur plus de 800 000 hectares.

À l’heure actuelle, les provinces qui participent au PCHE font figure de chefs de file en matière de politiques sur les milieux humides. Parmi les six provinces concernées, quatre ont édicté des politiques sur les milieux humides (Île‑du‑Prince‑Édouard, Nouveau‑Brunswick, Terre‑Neuve‑et‑Labrador et Nouvelle‑Écosse); le Québec travaille à l’élaboration d’un nouveau cadre légal et réglementaire sur les milieux humides. En Ontario, les terres humides sont protégées en vertu de divers instruments législatifs, réglementaires et de politique qui guident les décisions concernant l’utilisation des terres. Outre les politiques provinciales, la Politique fédérale sur la conservation des terres humides de 1991 présente les lignes directrices nationales et des contextes pertinents.

Les 25 prochaines années constitueront une période critique pour assurer l’avenir des populations de sauvagine en Amérique du Nord. Le but premier des efforts en matière d’utilisation du sol, de gestion des eaux et d’élaboration de politiques déployés par le PCHE comprendra les éléments suivants :

    • une analyse de l’environnement permettant de cerner les problèmes et de prendre des mesures pour le PCHE
    • un examen des lois ainsi que des règlements et des politiques des organismes, et, dans la mesure du possible, l’influence sur les initiatives stratégiques de tous les ordres de gouvernement qui sont importantes à l’augmentation du niveau de protection des milieux humides.

Comments are closed.